Ogo, la filière qui donne une nouvelle vie aux ordinateurs

Le reconditionnement de matériel informatique a un bel avenir devant lui. En Bretagne, une filière s’organise peu à peu. Elle s’appelle Ogo et est soutenue par la Région.

ESPRIT FABLAB à rejoint ce collectif et propose dès maintenant des ordinateurs reconditionnés.

georgette-breard-et-pierre-pouliquen-vice-presidents-a-la_5601662_676x443p.jpg, avr. 2021

Bonne nouvelle pour l’environnement. Une filière de reconditionnement et de réemploi des ordinateurs est en train de naître en Bretagne. Elle a pour nom Ogo ou Ordi Grand Ouest.

Auparavant, on ne pouvait pas récupérer du matériel informatique, livre Michel Clec’h de l’association Goupil de Morlaix. La loi de février 2020 permet de faire du don d’ordinateurs beaucoup plus facilement. Des équipements qui fonctionnent et que l’on peut remettre en état.

On n’arrive plus à fournir. Si on prend l’exemple du Centre social des Abeilles à Quimper, ils ont fourni 400 ordinateurs en 2020 et ils avaient encore 104 familles en attente fin décembre

Un soutien de la Région

En Centre Ouest Bretagne, l’association Esprit FabLab, basée à Rostrenen et partenaire de Goupil, a rejoint le réseau dernièrement. Objectif : reconditionner des équipements pour favoriser un réemploi sur le territoire. Un souhait de la Région Bretagne qui a fait don des premiers ordinateurs et soutient la démarche.

Esprit FabLab attend d’intégrer ses nouveaux locaux, à l’Espace Cadoret, à Rostrenen (22) pour reconditionner ses 32 premiers ordinateurs. Après un bon nettoyage, un formatage de carte, la réinstallation d’un système d’exploitation (Lynux), une série de tests, le matériel sera prêt à l’emploi. Il servira prioritairement aux stagiaires de la formation professionnelle et pour l’inclusion numérique. De son côté, Goupil vient de reconditionner 110 PC et 30 ordinateurs portables.

104 familles en attente à Quimper

Avec les périodes de confinement, la demande en matériel a explosé, ce que confirme Michel Clec’h : « On n’arrive plus à fournir. Si on prend l’exemple du Centre social des Abeilles, à Quimper, ils ont fourni 400 ordinateurs en 2020 et ils avaient encore 104 familles en attente fin décembre. Ils viennent chercher 80 ordinateurs ces jours prochains ».

L’occasion pour les associations de lancer un appel aux dons auprès des entreprises et des particuliers « sachant que Goupil et FabLab font un nettoyage, effacent les données et garantissent la traçabilité du matériel », conclut-il. "" Source: article du télégramme par Thierry Le Corre Publié le 28 mars 2021""